1
2
3
4
5

Composition décomposée

Septembre 2018, Sculptures, alluminium, laiton, inox

La série intitulée Composition décomposée présente quatre sculptures en aluminium, laiton et inox. Bien que leur forme le suggère, il ne s’agit ni de lunettes astronomiques, ni de vaisseaux spatiaux miniatures. En réalité, l’artiste a glané des morceaux de métal circulaires, de tuyaux ou d’embouts dispersés dans quelques lieux vides de l’observatoire. Mis en scène sur socles et espacés, les éléments semblent constituer des vues éclatées d’appareils technologiques de pointe. Mais la portée didactique de l’œuvre n’est qu’illusion. Par ces vues éclatées qui n’enseignent rien, l’artiste remet en cause les dispositifs de vulgarisation du discours scientifique. Plus loin, l’attention que porte Théo Jossien à la composition est manifeste.

Texte de Marie Brines